Le blog de LCVA

Sauf dans certains cas particuliers nécessitant un développement sur mesure de A à Z, il est aujourd’hui inconcevable de créer un site Internet sans passer par un CMS (Content Management System). Ce type de solution, le plus souvent Open Source, permet en effet de gagner un temps précieux dans la production puis dans l’administration d’une boutique, tout en offrant une grande flexibilité tant en matière de web design que de fonctionnalités.

PrestaShop en tête devant WooCommerce et Magento

En ce qui concerne le e-commerce, comment parler de CMS sans évoquer PrestaShop ? Créé en France en 2005 par des étudiants de l’école d’informatique Epitech, PrestaShop est effectivement devenu incontournable au point de devenir LA référence dans l’hexagone. Si elle peine encore à s’imposer dans le monde, où le marché est la main mise de WooCommerce, sa domination à l’échelle nationale est incontestable !

Répartition du marché des CMS e-commerce en France

D’après les dernières statistiques communiquées par BuiltWidth, auteur du graphique ci-dessus, PrestaShop détiendrait exactement 32,90% de parts de marché en France. De son côté, la société évoque quant à elle un chiffre de 40%. Quoi qu’il en soit, il est évident que les annonceurs, comme les agences, ont d’avantage tendance en France à porter leur choix sur l’application dont les bureaux sont toujours à Paris, et qui emploie aujourd’hui quelques 115 salariés.

Relégué au second rang sur le marché français, WooCommerce n’a pas dit son dernier mot pour autant, même si le fossé sera vraisemblablement complexe à gravir. Sur la dernière marche du podium, on retrouve Magento. Ces deux acteurs se partagent environ 10% du marché chacun.

Pourquoi choisir PrestaShop plutôt qu’un autre CMS ?

Logo PrestaShop

Les avantages procurés par PrestaShop sont nombreux. Pour faire simple, disons que le CMS offre le meilleur rapport qualité/prix du marché. En effet, son potentiel est plus grand que celui de WooCommerce et son code source plus facilement modifiable que celui de Magento. Autrement dit, pour un projet d’envergure équivalente, PrestaShop se révélera sans doute être la meilleure alternative.

Toutefois, peut-on réellement le comparer à ses deux concurrents ?

Si WooCommerce parvient à tirer son épingle du jeu dans l’éco-système des CMS e-commerce, c’est notamment grâce au succès que rencontre WordPress, une application initialement dédiée à l’édition de contenu. WooCommerce n’en est qu’un plugin, une sur-couche, si vous préférez, qui vient se greffer à WordPress pour transformer un site institutionnel en boutique en ligne. De leurs côtés, PrestaShop et Magento sont deux solutions nativement conçues pour le commerce électronique. Elles ne boxent donc pas dans la même catégorie.

Par ailleurs, Magento a été pensé pour répondre aux besoins des « gros » e-commerçants, avec un catalogue de produits très conséquent. Il nécessite donc plus de ressources que PrestaShop pour fonctionner. De ce fait, il sera plus coûteux, à la fois à cause de son besoin d’hébergement plus performant et de la complexité de son développement.

PrestaShop et LCVA, une longue histoire

Si LCVA s’est depuis longtemps tourné vers PrestaShop, au point de devenir une agence e-commerce de référence à Lille et dans le Nord, c’est non seulement pour les raisons que nous venons d’exposer, mais aussi et surtout parce que la solution s’est naturellement imposée comme la plus appropriée pour répondre aux besoins de ses clients. Les réalisations conçues par l’agence pour Cerf Dellier, qui exploite la fonctionnalité multi-boutique de PrestaShop, ou encore Kiabi en sont le parfait exemple.

Articles de la même catégorie
Google AdWords

Gagnez en visibilité grâce à Google AdWords

Posté par Samuel Demonchy

Selon des études régulières sur le référencement, près de la moitié des internautes arriveraient sur un site via les résultats de recherche naturels, ce qui fait du SEO le premier levier d’acquisition de trafic. S’il est très difficile et illogique de généraliser cette tendance, on peut tout de même affirmer qu’il reste une part conséquente de trafic […]


Lire plus